Karaté - Budo  
  Eléments essentiels à la compréhension du karaté  
 

karaté

 
   
  >> Stage Luca Valdesi 27/11/2016 à Mons english français
Table des matières
Objectifs du karaté
 
  Introduction
  Histoire
  Styles de karaté
  Filiation des styles
  Objectifs du karaté
  Kihon, kata, kumité
  Principes physiques
  Analyse des kata
  Principes de combat
  Agression et stress
  Kumité en pratique
  Points sensibles
    Tête et cou
    Thorax et abdomen
    Membres
  Zen et karaté
    Japon et sacré
    Bouddhisme
    Zen
  Karaté et vide
  Préceptes
  Citations
  Conclusions
  Références
  Auteur
  Contact
  Le livre
   
Annexes
    Noms de kata
    Lexique kumité
    Lexique karaté
    Liens utiles
    Calendrier JKA
    Calendrier FFKAMA
    Clubs karaté Belges
    Kata Shotokan
    Kata Shitoryu
    Kata Goju-ryu
    Kumités
    Budo
    Amenées au sol
    Préparation physique
    Réanimation
    Plan du site

 

 

Le karaté peut être pratiqué à différents niveaux avec divers objectifs. Voici les principaux :

1) Au départ, le karaté est un système d'autodéfense développé sur l'île d'Okinawa influencé par les arts martiaux chinois.

2) Ensuite, le karaté est devenu un art martial et un système d'éducation. Le karaté a également pour objectif de parfaire le caractère.

     - le dojo est un espace de rencontre où sont développés: le respect des anciens, de la hiérarchie (sensei, sempai, ...), le respect de l'autre (partenaire par opposition à adversaire) ainsi que la courtoisie (salut en début, en fin de cours et avant un échange, ...).
     - le karaté développe la volonté, la précision, la persévérance (par exemple au travers des kihons, des positions et des entraînements parfois difficiles).
     - Le karaté améliore la confiance en soi et l’assurance.
     - Il favorise le contrôle du corps et de l’esprit (maîtrise de soi). Il apprend à maîtriser son égo. Ainsi paradoxalement, le combat devient une rencontre, un échange qui permet aux deux partenaires de s'améliorer mutuellement et non d'imposer leurs supériorités. De plus, lors d'un combat, il est important d'apprendre à se relâcher musculairement et mentalement, d'être attentif à l'instant tout en étant détendu. Aucune émotion ou intention ne devrait transparaître si ce n'est pour tromper "l'adversaire".
     - le sommet de l'art est bien sûr d'anticiper l'attaque. A l'extrême, il s'agit aussi d'éviter les situations dangereuses et le combat.

3) Le karaté est devenu un sport visant à améliorer la condition physique et la santé. Il est également un sport de compétition. Cet aspect du karaté indissociable de son succès actuel risque toutefois d'écarter le pratiquant de l'art martial.

4) Le karaté se pratique aussi par plaisir (voir citation de Mabuni "Ah ! Quel plaisir de ramer…").  L’important n'est pas d'atteindre le sommet de la montagne mais le chemin pour y arriver. Autrement dit, profitons simplement de l'instant et du plaisir de s'entraîner. A titre d'anecdote, rappelons qu'un effort physique entraîne la sécrétion d'endorphine (molécule proche de la morphine) qui engendre un état de bien-être.

5) Enfin, une fois les bases acquises, le mot art sous-entend recherche personnelle et créativité dans la pratique sur le plan technique mais également moral ou philosophique.