Karaté - Budo

Eléments essentiels à la compréhension du karaté

Karate Budo
 
Kumité en pratique

Voici quelques éléments utiles à travailler pour le kumité. Ces recommandations sont inspirées des Best karaté de M. Nakayama.

1. Mise en garde

1) Ne pas se précipiter sur le kumité. Les techniques de base, les positions, les enchaînements et les kata doivent être répétés inlassablement pour devenir des réflexes et développer le kimé.

2) Le karaté est un entraînement physique et spirituel. Pour progresser en karaté, il faut d'abord se dominer physiquement et mentalement. Pour devenir un bon karatéka, il ne s'agit pas simplement de travailler son corps, il faut aussi améliorer le caractère, développer la volonté, la précision, la spontanéité et la maîtrise de soi.

2. Positions et gardes

1) Les positions de combat ressemblent souvent à un fudodachi ou un sanchin dachi. Les genoux sont légèrement fléchis, le poids du corps est uniformément réparti sur les 2 membres inférieurs et les talons ne touchent pas le sol (une feuille peut se glisser entre le sol et les talons).

2) La garde est un élément important. Elle doit idéalement protéger le menton, les côtes, le plexus. Le tronc est souvent en position légèrement oblique. Les membres supérieurs doivent être détendus.

3) La distance est un élément fondamental à ressentir. La "bonne distance" est celle où en réalisant un pas on atteint l'adversaire. Cette distance varie en fonction de la technique employée (pied, poing, ...)

3. Regard et état d’esprit

1) Le regard doit être fixé comme si l'on regarde au loin. Il est nécessaire de voir l'ensemble de l'adversaire (pas uniquement ces yeux, le bas ou le haut de corps).

2) Garder un esprit vigilant, attentif (zanchin) avec un corps calme, relâché mais prêt à agir.

3) Éviter les attaques confuses et désordonnées.

4) Lorsque la décision d'attaquer ou de contre attaquer est prise, il faut le faire avec détermination. Porter une véritable attaque.

5) Dans les arts martiaux comme dans le zen, il faut parvenir à se détacher des choses, faire le vide. En combat, il ne faut pas trop se concentrer sur ses mouvements ou ceux de l'adversaire. Dans le cas contraire, on risque de perdre en spontanéité et en vitesse de réaction.

4. Saisir l’instant...

Lire la suite dans le livre "Karaté: au-delà du geste".

 
 
Informations sur le livre >>>
Budo éditions >>>
Facebook Twitter