Karaté - Budo  
  Eléments essentiels à la compréhension du karaté  
 

karaté

 
   
  >> Stage Luca Valdesi 27/11/2016 à Mons english français
Table des matières
Kata Goju-ryu
 
  Introduction
  Histoire
  Styles de karaté
  Filiation des styles
  Objectifs du karaté
  Kihon, kata, kumité
  Principes physiques
  Analyse des kata
  Principes de combat
  Agression et stress
  Kumité en pratique
  Points sensibles
    Tête et cou
    Thorax et abdomen
    Membres
  Zen et karaté
    Japon et sacré
    Bouddhisme
    Zen
  Karaté et vide
  Préceptes
  Citations
  Conclusions
  Références
  Auteur
  Contact
  Le livre
   
Annexes
    Noms de kata
    Lexique kumité
    Lexique karaté
    Liens utiles
    Calendrier JKA
    Calendrier FFKAMA
    Clubs karaté Belges
    Kata Shotokan
    Kata Shitoryu
    Kata Goju-ryu
    Kumités
    Budo
    Amenées au sol
    Préparation physique
    Réanimation
    Plan du site

 

 

Kata Remarques Liens vers vidéos
1 Sanchin

Signifie trois batailles ou trois guerres. Parfois interprété comme la bataille pour unifier l'intellect, le corps et l'âme. Ce kata travaille la respiration, la musculation et la synchronisation. Il est au cœur de plusieurs styles comme le Goju-ryu, l'Uechi Ryu, et les arts martiaux chinois de Fujian Whi. Il s'effectue en position sanchin dachi connue sous le nom de position du sablier en raison du diagramme qu'elle dessine au sol lors des déplacements

>> Vidéo
2 Gekisai ichi

signifie attaquer (geki), casser (sai), un (ichi). Ce kata a été créé par Chojun Miyagi en 1940 pour populariser le karaté. C'est un kata pour les débutants que l'on enseigne dans la plupart des variantes Goju-ryu.

>> Vidéo
3 Gekisai ni signifie attaquer (geki), casser (sai), deux (ni). Ce kata fût également créé par Chojun Miyagi pour les débutants afin de populariser le karaté. >> Vidéo
4 Saifa signifie casser (sai) et déchirer (fa). Ce kata fût importé de Chine à Okinawa par Kanryo Higaonna. >> Vidéo
5 Seiyunchin signifie contrôler (sei), tirer (yun) et bataille( (chin). Kata chinois très ancien du style de la grue blanche. Il ne comporte aucune technique de jambe. >> Vidéo
6 Sanseru signifie 36 mains (san: 3, sei: 10 et ru: 6). Ce kata comporte des enchaînements de techniques utiles en combat rapproché et réalisées dans 4 directions. >> Vidéo
7 Shisochin signifie lutter dans 4 directions (shi: 4, so: direction et chin: bataille). Ce kata est caractérisé par des enchainements réalisés dans plusieurs directions et des techniques de coudes mains ouvertes. Il aurait été le kata favori de Chojun Miyagi. >> Vidéo
8 Sepai signifie 18 mains (Se: 10 et pai: 8). Ce kata d'origine chinoise du style du tigre contient plusieurs techniques de saisies des membres supérieurs. >> Vidéo
9 Sesan signifie 13 mains (se: 10 et san: 3). Ce kata comporte 8 techniques de défenses et 5 techniques d'attaques soit 13 au total. Il est très représentatif du style Goju-ryu car il comporte des techniques de combats rapprochés, avec des coups de pied bas et des saisies couplées à des frappes courtes. >> Vidéo
10 Kururunfa signifie contrôler longtemps et soudain attaquer (Ku: longtemps, ru: maintenir, run: soudain et fa: déchirer). C'est un kata avancé d'origine chinoise. Il comporte des esquives (tai sabaki) et un coup de pied important en Goju-ryu: kensutsogeri (coup de pied sur le genoux). >> Vidéo
11 Suparinpei

signifie 108 mains. C'est un kata avancé, le plus long du style Goju-ryu. Cent huit est un nombre spécial dans la religion Bouddhiste (dans les temples bouddhiste, 108 coups de cloches retentissent le 31 décembre à minuit, afin de chasser les mauvais esprit).

>> Vidéo
12 Tensho

Ce kata est important dans le style Goju-ryu. Il a été créé par Chojun Miyagi. Son nom signifie mains tournantes, fluides (ten: tourner, sho: paume). Ce kata est réalisé avec une respiration profonde et bruyante synchronisée aux mouvements. Il comporte des techniques de mains souples et fluides, avec une contraction des membres et de muscles abdominaux (tanden) en fin d'expiration.

>> Vidéo